We who make stories know that we tell lies for a living. But they are good lies that say true things, and we owe it to our readers to build them as best we can. Because somewhere out there is someone who needs that story. Someone who will grow up with a different landscape, who without that story will be a different person. And who with that story may have hope, or wisdom, or kindness, or comfort. And that is why we write.

Neil Gaiman

Cyril Inspiration

“Nous qui fabriquons des histoires savons que nous racontons des mensonges pour vivre. Mais ce sont de bons mensonges qui disent des vérités, et nous sommes redevables envers nos lecteurs de les construire du mieux que l’on peut. Parce que quelque part là-dehors il y a quelqu’un qui a besoin de cette histoire. Quelqu’un va grandir avec un paysage différent, qui sans cette histoire sera une personne différente. Et qui avec cette histoire pourrait trouver l’espoir, ou la sagesse, ou la gentillesse, ou le confort. Et c’est pour cela que nous écrivons.”

(Traduction approximative par ma pomme, ne m’en veuillez pas, je débute.) 

 

Neil Gaiman dans The Graveyard Book (L’Etrange vie de Nobody Owens)