Lecture : Deux heures de lucidité, Denis Robert et Weronika Zarachowicz

Cyril Lectures

Chomsky est controversé en France, mais j’ai beaucoup de respect pour Denis Robert, ce qui m’a amené vers ce livre avec curiosité. Connu comme un “agitateur” politique, réputé “libertaire” et “radical”, Chomsky développe des idées simples qui montrent l’évolution de nos sociétés occidentales et leur orientation “vers le privé”.
Dans cet entretien, sont abordés des thèmes aussi variés que les centres de pouvoir, le capitalisme, la démocratie, l’économie invisible, ou les médias.
Bonne introduction à la pensée de Noam Chomsky, ce petit livre est rendu très accessible par le format interview.

  • ISBN: 2912485126
  • Lu le: 18 avril 2017
  • Combien je le recommande: 7/10

Mes notes :

Plus un groupe est puissant, plus il met en avant des hommes politiques qui servent ses intérêts.

L’information est d’abord une valeur marchande, ensuite un moyen de trafiquer de l’influence, enfin le théâtre de conflits d’intérêts dont les enjeux dépassent notre compréhension immédiate.

Les énormes firmes de relations publiques, de publicité, d’art graphique, de cinéma, de télévision… ont d’abord pour fonction de contrôler les esprits. […] Il faut créer des murs artificiels [comme la consommation], y enfermer les gens et les isoler les uns des autres.
L’Organisation Mondiale du Commerce est une arme de guerre contre la démocratie. Son objectif est de transférer encore plus de pouvoir entre les mains des dirigeants d’entreprise.

À propos de la confusion croissante entre l’État et les intérêts des grandes entreprises:
C’est la transformation majeure de ces vingt-cinq dernières années: beaucoup de grandes décisions politiques ont consistéà transférer le pouvoir du secteur public au secteur privé.

La montée en puissance des entreprises et les accord commerciaux sont des tentatives pour restreindre la démocratie.

Plus une société est libre, plus elle a recours à la peur et à la propagande.