Nano 2018

Cyril BTS – Behind The Scenes, outils

Aujourd’hui débute le NanoWriMo 2018.  Je m’étais lancé en 2015, et, *ahem*, j’avais conclu le mois par un échec. Enfin, pas vraiment un échec, puisque j’avais alors appris beaucoup, mais tout de même, je n’avais pas atteint l’objectif de 50’000 mots.

Cette année, je ne le fais pas : je suis en plein travail de réécriture sur un projet de déjà 538’000 signes, donc ce n’est pas vraiment le moment où je vais pouvoir produire plus de mille six cent mots par jour.

Mais de votre côté, si le NaNo vous tente, n’hésitez pas : c’est toujours une excellente expérience, et c’est à votre portée. Vraiment. Et même si vous n’atteignez pas les 50’000 mots de l’objectif principal, vous aurez toujours bien plus écrit que si vous n’aviez pas commencé le NaNo. Vous aurez construit aussi une habitude, ce qui est bien plus précieux qu’un nombre arbitraire de mots.

Alors, lancez-vous !

Un petit conseil pour réussir ce challenge. Rappelez-vous (souvent) pourquoi vous le faites : vous participez au NaNo parce que c’est fun. Parce que vous prenez du plaisir à écrire, à créer des mondes, à raconter des histoires.

Courage ! Et surtout, have fun !